• José Herrero Cortés

Acupuncture et cancer


Les cancers sont malheureusement fréquents, heureusement ils sont de mieux en mieux traités. La médecine fait des progrès énormes chaque jour.

Encore faut-il que le corps supporte chirurgie, radiothérapie, chimio…

Savez-vous que l’acupuncture peut aider à soulager les effets secondaires ?

Savez-vous que l’acupuncture en agissant sur la composition sanguine permet d’utiliser la dose et la fréquence nécessaires sans être obligé de diminuer ou d'espacer les séances en attendant que les globules blancs ou les plaquettes « remontent » ?

La chimiothérapie va éliminer votre cancer, l’acupuncture va lui permettre de le faire dans de bonnes conditions. L’effet maximal est atteint à la 3ième séance d'acupuncture. Vous pouvez vivre pendant votre chimio et ne pas rester entre les toilettes et le lit.


Les séances peuvent être programmées soit 48h avant la chimio (48h sont nécessaires pour remonter les plaquettes, 12h pour les neutrophiles), soit le jour même ou le lendemain de la chimio pour neutraliser les effets secondaires (qui sont de deux types : immédiats sous la perfusion ou retardés dans les 3-4 jours).

Diarrhée, constipation, nausée, vomissements : 90% d’efficacité

Aphtes : 98%

Les cils et sourcils peuvent être conservés ! La chute de cheveux n'est pas évitée mais ils repoussent pendant la chimiothérapie. Soit plusieurs mois de gagnés !

L’acupuncture agit également sur :

- l’axe neurovégétatif (angoisse, sommeil, cauchemars) ;

- les douleurs articulaires ;

- le syndrome mains-pieds ;

- le chimiothérapie-blues qui touche les patients en fin de thérapie, lorsqu'on réalise qu'on est passé bien près de la mort et que la course pour la vie laisse place à un grand vide...


Le syndrome mains-pieds concerne les patients traités par Taxol ou Taxotène contre les cancers polymétastasés, le cancer colorectal, les cancer des ovaires ou des seins. Il peut arriver à n’importe quel moment de la chimio, à la 1ière goutte comme à la dernière séance. Il est tellement atroce qu’il occulte tous les autres symptômes. L’inflammation de la gaine des nerfs entraîne l’apparition de picotements violents, comme si on enfilait des chaussettes ou des gants brûlants.

Les gestes fins sont perturbés, on laisse tomber les objets, la marche et la conduite deviennent dangereuses. La peau est hyperpigmentée jusqu’à paraître cendrée, les ongles jaunissent, noircissent, se décollent et tombent (l’aspect esthétique peut être un problème au travail). L’acupuncture permet la régression des symptômes dans 90% des cas lorsqu’ils sont apparus, 100% de résultats positifs en préventif ! Il faut que ça se sache.

L’acupuncture en cancérologie est reproductible et fait l’objet de nombreuses publications scientifiques. On connaît le protocole employé, on connaît les symptômes déclenchés et donc les points à employer.


L’acupuncture a un rôle aussi pendant la phase chirurgicale : 1 séance 48h avant, 1 à la sortie de l’hôpital pour neutraliser la fatigue, le stress et optimiser la cicatrisation.

La radiothérapie bénéficie également de l’acupuncture. Résultat d’1 séance par semaine pendant les rayons : absence totale de brûlure et de rougeur, ce qui facilitera le travail des chirurgiens pour la reconstruction.

Sans oublier la phase d’hormonothérapie qui vous suit pendant 5 à 7 ans (arme anti-rechute surtout dans les cas de cancers familiaux). Avec 1 séance toutes les 4 à 6 semaines, on obtient la disparition : des bouffées vasomotrices (10-15 bouffées de chaleurs par nuit provoquées par une hyperactivité du système neurovégétatif), des troubles de l’humeur et du sommeil, de la fatigue et des douleurs articulaires.

Sans oublier le soutien psychologique… ne pas être réduit à un corps découpé, irradié, empoisonné, même si c'est pour la bonne cause. Venez avec votre famille si vous le souhaitez, vous n’êtes pas seul pour lutter.

Et par le suite l'acupuncture travaillant sur le terrain, l'acupuncture peut aider le corps à éviter les récidives ? Un suivi régulier (2 à 4 mois) permet de soutenir le système immunitaire. Le corps le signale souvent à qui sait l'écouter par une fatigue, un petit coup de mou.

Merci au Dr Philippe Jeannin, cancérologue qui agit depuis des années pour faire progresser l’acupuncture, l’intégrer dans les hôpitaux pour que tous les patients puissent en bénéficier s’ils le souhaitent. Souhaitons une collaboration intelligente, constructive et objective avec les oncologues. Un travail coordonné entre médecins, chirurgiens, spécialistes et acupuncteurs pour optimiser les résultats.


#chimiotherépieetacupuncture #canceretacupuncture #radiotherapieetacupuncture #effetssecondairescanceretacupuncture #canceretchutedecheveux #syndromemainspieds #cancersyndromemainspieds #syndromemainspiedsetacupuncture #docteurjeannin

  • Google Adresses - Cercle Blanc
  • Google+ - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

 Le Pôle de Thérapeutes (Acupuncture, Hypnose, Diététique, Psychanalyse, Psychologie, Ostéopathie, podologie, réflexologie, Microkinésithérapie, Art thérapie, Shiatsu, Sophrologie, Cabinet Infirmier, PNL ...)

Tous droits réservés - 2017

Plus d'informations sur les formations organisées par le Pôle de Thérapeutes : 

Crédit photo : Pixabay et Unsplash- Site créé avec Wix

Politique de Confidentialité et Protection de Données.

 

Pour savoir plus sur le lien ci-dessus, merci de vous adresser à la page Politique de Confidentialité et Protection de Données.