• José Herrero Cortés

Les bien-faits des massages


Le massage, un moyen naturel pour apaiser le corps l'âme et l'esprit.

Le massage est une thérapie ancestrale, il est pratiqué depuis des millénaires en Asie. En Inde il fait partie intégrante des protocoles de la médecine Ayurvédique, il se transmet de génération en génération. En chine, on le retrouve sous forme d'acupression sur les points d’acupunctures, de frottements sur les méridiens. En Afrique, il est pratiqué dès le plus jeune age, permettant aux bébés de prendre conscience de leur corps. Il était très répandu dans l'antiquité Grec et Romaine. Le mot « massage » signifie « toucher », il s'agit d'un toucher qui guérit.


Bien pratiqué, le massage améliore la circulation sanguine et de la lymphe, ce qui provoque une meilleur oxygénation, améliore l’apport en nutriments au niveau des muscles et favorise l'élimination des toxines. Le drainage de ces toxines entraîne la diminution des douleurs et facilite la perte de poids. Cela provoque également une diminution de la fatigue et donc un gain d'énergie. Les frictions et étirements contribuent à améliorer la mobilité et la souplesse des articulations.

La peau est notre plus grand organe. Elle a pour fonction de nous protéger des agressions extérieures mais surtout, c'est un organe sensoriel composé de récepteurs nerveux. Dans une société ou tout va de plus en plus vite, ou la pression est constante, il est essentiel d'apporter du réconfort. Le massage apaise les terminaisons nerveuses de la peau qui transmettent un message de bien-être au cerveau, ce qui permet une profonde détente. En rétablissant l'équilibre nerveux, le massage aide à retrouver un sommeil réparateur et contribue à lutter contre le stress.

Ces effets positifs sur le stress sont notamment dus à une régulation des sécrétions hormonales. Le massage provoque la production d'endorphines qui inhibent la douleur et de l'ocytocine, l'hormone du bien-être. Les mouvements sur la peau envoient un message à l'hypothalamus pour diminuer dans les glandes surrénales la production du cortisol (hormone du stress) et de l'adrénaline.

Tout corps a besoin de soins, d'être écouté. Le massage est une façon de le respecter, de lui apporter du réconfort, de l'attention. Le toucher est nourrissant et réparateur. Il apporte des sensations de douceur, de protection, de chaleur, apportant au massé un sentiment de sécurité intérieure, ce qui aide à retrouver la confiance et à se réconcilier avec soi-même.

En soulageant les tensions musculaires ou au niveau des organes, le massage permet de prendre conscience des émotions bloquées et de les évacuer. Les organes libérés des toxines et des émotions pesantes, le système digestif retrouve un bon fonctionnement.

Ces bénéfices impactent directement sur le système immunitaire. En améliorant les fonctions physiologiques, cela permet le renforcement de la résistance aux maladies et favorise le processus d'auto-guérison.

Après un bon massage, on se sent détendu. Les blocages émotionnel sont libérés. Le corps, la peau, les organes sont nourris. L'harmonie est rétablie. La respiration est fluide. L'énergie circule librement.



51 vues
  • Google Adresses - Cercle Blanc
  • Google+ - White Circle
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

 Le Pôle de Thérapeutes (Acupuncture, Hypnose, Diététique, Psychanalyse, Psychologie, Ostéopathie, podologie, réflexologie, Microkinésithérapie, Art thérapie, Shiatsu, Sophrologie, Cabinet Infirmier, PNL ...)

Tous droits réservés - 2017

Plus d'informations sur les formations organisées par le Pôle de Thérapeutes : 

Crédit photo : Pixabay et Unsplash- Site créé avec Wix

Politique de Confidentialité et Protection de Données.

 

Pour savoir plus sur le lien ci-dessus, merci de vous adresser à la page Politique de Confidentialité et Protection de Données.