• José Herrero Cortés

Dans le Master Class de David Euler, professeur de Harvard en acupuncture japonaise.


Quoi de plus excitant pour des acupuncteurs que de découvrir des techniques et tendre à améliorer son efficacité ?

David Euler nous a fait une brillante présentation de la "acupuncture basée sur la palpation" (Palpation based acupuncture).

Cette approche consiste à tester différentes zones réflexes du corps et lorsqu'une d'entre elles est douloureuse, apporter la réponse au corps pour qu'il lève le blocage, grâce à des points d'acupuncture souvent très éloignés de la zone testée. Un minimum d'aiguilles pour un maximum d'efficacité.

Il en est ainsi d'une zone réflexe pour le système immunitaire, pour les glandes surrénales (très souvent épuisées par nos vies emplies de stress à calmer), pour le foie (organe filtre capital pour le bon fonctionnement de nombreux autres organes), pour les douleurs du cou et les tensions aux épaules ... Après ponctuer la zone débloquée n'est plus douloureuse !

Les effets immédiats nous ont impressionnés. Certaines pathologies nécessiteront un suivi pour que l'organisme retrouve ses propres capacités de déblocage et qu'il se guérisse par lui même. 5 à 6 séances sont parfois utiles, 1 à 2 fois par semaine au début puis tous les 15 jours, puis au bout d'un mois.

Une remarque intéressante sur la différence entre sa clientèle américaine et nos cobayes qui ne présentaient le même profil de blocages.

Et une démonstration émouvante sur les cicatrices de césarienne qui chez certaines femmes restent engourdies comme si une partie ne faisant plus partie du corps.